Lyon Cité Campus > Développement Durable


Développement durable

Les campus possèdent de nombreux atouts au regard du développement durable : ils concentrent sur un même site les lieux de travail, d’étude, de recherche ou de rencontre, des étudiants, des enseignants chercheurs, des salariés d’établissements ou d’entreprises. On y conduit des recherches et on y forme des étudiants sur des sujets qui s’inscrivent pour la plupart dans les enjeux du développement durable, que ce soit l’environnement, le social ou l’économie. Plus généralement, les campus contribuent à l’éducation d’étudiants-citoyens, qui eux-mêmes expriment des exigences de plus en plus fortes quant à ces problématiques.

Lyon Cité Campus propose d’imaginer des campus, à travers les opérations de restructuration et de construction à venir, basés sur un modèle de développement plus durable. A cette fin, les projets lancés permettront de réaménager les campus afin d’offrir une haute qualité de vie aux étudiants et aux chercheurs tout en répondant aux exigences de sobriété énergétique et de moindre impact environnemental.

Des réhabilitations et des constructions exemplaires

graphique énergie thermiqueLe projet Lyon Cité Campus prévoit de réhabiliter près de 350000 m² du patrimoine universitaire lyonnais selon les critères de haute qualité environnementale.
L'engagement de réhabilitation des campus LyonTech-la Doua et Charles Mérieux représente une cible ambitieuse de réduction de la facture énergétique et des émissions de gaz à effet de serre :

  • La réhabilitation des bâtiments existants visera une réduction notable de la facture énergétique, de la consommation d'énergie primaire et de réduction des émissions de CO2.
  • Les constructions neuves chercheront à atteindre la norme « bâtiment à énergie positive », allant au-delà du Grenelle (bâtiment basse consommation d'énergie) afin d'anticiper la réglementation 2020.

LyonTech-la Doua, un éco-campus démonstrateur et expérimental

Le campus ayant pour ambition de devenir une référence en matière de technologies propres, celles-ci seront mises en œuvre sur le campus lui-même, devenant alors support à la recherche, à la formation et à l’expérimentation en impliquant étudiants, chercheurs et entreprises sur les thèmes de l’énergie, la qualité de l’eau et les déplacements : prélèvements et mesures scientifiques, expérimentations sur les technologies innovantes et naturelles etc.
 

Une facilitation des déplacements

Les modes de transport doux seront privilégiés grâce à une hiérarchisation du réseau et le renforcement souhaité de l’offre de transport en commun. Outre le développement d’un réseau cyclable, en phase avec le nombre grandissant d’usagers, une large place sera faite aux piétons.
 

Priorité à une gestion de l’eau intelligente et durable

Le nouvel aménagement du campus accorde une place forte à une gestion durable de l’eau : organisation de trames vertes et bleues, récupération et valorisation des eaux pluviales, utilisation de technologies innovantes et naturelles de gestion de l’eau.
Ainsi, LyonTech-la Doua utilisera des technologies et des stratégies innovantes pour développer de nouveaux produits et de nouveaux marchés tout en améliorant la qualité de vie.
 
Mais, au-delà de l’aménagement du campus lui-même, le projet est envisagé comme un véritable support d’enseignement et de recherche avec plusieurs objectifs :
  • Être un support de recherche en matière de gestion de l’eau, de biodiversité en ville, de confort thermique, de pollution des sols, de gestion des énergies, d’usage des espaces publics urbains, etc.
  • Être le support à des activités de formation dans le domaine du développement urbain durable
  • Être un lieu de test ou de démonstration de technologies innovantes pour les partenaires industriels
  • Proposer des parcours ou des sites de sensibilisation du public et des scolaires aux enjeux et techniques de gestion des eaux, de confort thermique, etc.
  • Offrir de bonnes conditions de vie et de travail aux usagers du campus.

 
logo shanghai Région Rhone Alpes
Pour son côté novateur et exemplaire, ce projet d’éco campus a été présenté dans le cadre de l’exposition Universelle Shanghai 2010, fin août, lors de la semaine thématique ville post carbone, pilotée par l’Université de Lyon.